Retour
We'll. Le blog

Entreprise et alternance : un tournant à ne pas manquer

Scroll pour découvrir

Le bouleversement sanitaire et économique pousse les entreprises à repenser la nature profonde de leur mode de fonctionnement et entamer des réflexions sur leur raison d’être. Alors que les jeunes générations se trouvent dans une situation délicate sur le marché de l’emploi, cette interrogation doit inévitablement se traduire par des faits mesurables. Entre alternance, fin d’étude et recherche du premier emploi, tour d’horizon d’une situation complexe et engageante.

Comment les alternants ont-ils vécu cette période de crise sanitaire ?

Les alternants n’ont pas été épargnés par la crise de la Covid-19. Selon une étude de ChooseMyCompany, 76% ont pratiqué le télétravail à partir du printemps. 24% d’entre eux ont été touchés par les mesures de chômage partiel. 

Cependant, la résilience dont font preuve ces jeunes est remarquable : ils sont plus de 8 sur 10 à se dire motivés et heureux lors de leurs missions en entreprise, notamment grâce à la qualité des équipes et experts qui les ont entourés durant leur mission. 

Cet engagement des équipes est un véritable levier de performance pour ces jeunes qui se sentent plus à l’aise dans leurs missions ainsi qu’au sein de l’entreprise. Une vraie valeur ajoutée pour l’alternant mais aussi pour la marque employeur.

Et les entreprises dans tout cela ? 

Certaines entreprises ont, par exemple, mis en place une politique de “offboarding" à la fin des contrats des alternants en proposant aux jeunes d’établir avec eux un bilan constructif de leur mission pour les aider à mieux se connaître et à se projeter dans d’autres entreprises. Si cette période n’est pas la plus propice au recrutement, cela permet néanmoins d’aider l’étudiant à définir son projet futur. 

Quel avenir pour l’emploi des jeunes ?

Même s’il est difficile de voir le bout de cette crise sanitaire, il est indispensable de soutenir l’alternance, qui avait bien progressé avant la crise (16% d’alternants en plus entre 2018 et 2019). De plus, une étude préliminaire montre que les embauches d'alternants semblent se stabiliser par rapport à l'année 2019, malgré une baisse des recrutements généraux due à la crise de la covid-19, dû notamment à l'effet de l'aide exceptionnelle du gouvernement de 8.000 euros. Une bonne nouvelle donc pour l’emploi des jeunes, qui promet un avenir prometteur.