Retour
Communiqués de presse

We’ll rachète Facthum (Cabinet de conseil RH espagnol) et accélère son développement à l’international.

Scroll pour découvrir

Le groupe We’ll, spécialisé dans le conseil, le e-coaching et la communication de transformation vient d’annoncer le rachat du cabinet de conseil espagnol Facthum, leader sur le marché hispanique. Ce rapprochement s’inscrit dans le cadre de la forte croissance du groupe We’ll en France et à l’international et dans une logique de convergence de ses activités.

En 2019, Facthum réalisera un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros, celui de We’ll dépassera les 10 millions. Ce rapprochement s’est déjà traduit par la signature de contrats structurants, notamment auprès du groupe Repsol pour le déploiement auprès de ses managers, répartis dans 39 pays, de la solution de e-coaching PeopleCare.

En parallèle, le groupe We’ll accélère sa logique de partenariats à l’international avec la signature de deux contrats de distribution avec le Cabinet de Conseil anglais AGM Transition et le cabinet RH brésilien Ynner Treinamentos. Ces partenariats renforcent le statut de leader mondial de PeopleCare sur le marché du e-coaching. La fin d’année 2019 sera marquée par de futures opérations de croissance externe qui viendront renforcer les logiques de convergences du groupe We’ll.

Christian Pousset, Président de We'll

Pour Christian Pousset, Président du groupe We’ll : « C’est une réelle fierté d’annoncer, après deux années de partenariat, le rachat du groupe Facthum. Dès notre rencontre, j’ai été frappé par la complémentarité de nos domaines d’expertises et de nos portefeuilles clients. 2019 marque une accélération décisive dans notre développement à l’international et vient récompenser les efforts entrepris depuis 5 ans. »

Pour Juan Carlos Pérez Espinosa, Président de Facthum : « Cette opération fait partie du processus de consolidation que vit le secteur du conseil. Elle nous permet aujourd’hui de répondre aux nouveaux types de projets confiés aux sociétés de conseil en RH par les grands comptes. »