Retour
Portraits

Portrait d’Aude Chrétien, Directrice de mission conseil RH – chez We’ll

Scroll pour découvrir


"Mon rôle est finalement de mettre ma réflexion personnelle au service d’une entreprise grâce à des techniques d’animation collectives ou d’accompagnement individuel par exemple."


Quelques mots sur ton parcours universitaire ?

J’ai effectué un parcours en psychologie. J’ai orienté mon stage de fin d’études vers le domaine des ressources humaines en entreprise et notamment le recrutement, puisqu’en psychologie, savoir mener des entretiens et faire parler les gens sont des techniques que l’on développe. A la suite de ce stage, j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’entreprise qui me formait.

Et ton parcours professionnel ?

J’ai une forte expertise en recrutement grâce à mon expérience en entreprise dans un premier temps, puis en cabinet dans un second temps. J’ai consécutivement intégré deux cabinets vraiment axés recrutement sur des profils diversifiés, je ne voulais pas me spécialiser. Je trouvais intéressant de découvrir les entreprises au travers de différents métiers et différents secteurs d’activité.

Ton arrivée chez We’ll ?

Dans le cadre de sa stratégie de diversification et de convergences d’expertises, We’ll a opéré une opération de croissance externe en intégrant le cabinet pour lequel je travaillais. Ainsi, j’ai intégré le cabinet il y a 6 ans à présent. Les premières années, j’intervenais sur des missions axées recrutement pour des clients, mais aussi sur des recrutements internes du cabinet. J’exerçais une fonction transverse qui me permettait de collaborer quotidiennement avec l’ensemble des directeurs et l’ensemble des métiers. Je travaillais également avec Christian Pousset (Président de We’ll) sur de nombreux profils qualifiés.

Comment passe-t-on du recrutement au conseil ?

J’ai évoqué ma volonté de ne pas être positionnée exclusivement sur le recrutement, de pouvoir aussi gérer des missions connexes comprenant du conseil RH ; de travailler autour de problématiques connexes.

Existe-t-il un lien entre la psychologie et les ressources humaines ?

Alors effectivement, j’utilise des « techniques », mais sans y penser, car ce sont des méthodes aujourd’hui acquises et naturelles. Mes études de psychologie m’ont permis de disposer des outils nécessaires. Pour tout ce qui est de l’ordre de l’écoute, de la capacité à faire parler les personnes sur différents sujets, ça me sert beaucoup sur des missions d’études où l’on fait des interviews, ou lors de séminaires de comités de direction. Il y a aussi toutes les activités d’assessment de development center qui sont un peu de l’ordre de l’évaluation avec un objectif de développement des collaborateurs, et c’est aussi naturel pour moi. J’amène les personnes à considérer les choses sous un autre angle, à se questionner et à trouver les réponses que ce soit dans le cadre de l’accompagnement collectif ou de l’accompagnement individuel. J’ai aussi acquis d’autres compétences au sein du cabinet, avec notamment le soutien de Pierre Gaïqui qui m’a fait monter en compétences.

Quelle différence il y a-t-il entre l’assessment et le development center ?

Au sein du cabinet, nous avons fait évoluer le concept de l’assessment vers ce qu’on appelle le development center. L’idée est de mettre une population d’une entreprise dans une situation d’évaluation, mais avec un objectif positif, de faire un état des lieux, à la fois individuel et collectif, des forces et des besoins de cette population. Cela permet aux collaborateurs de réfléchir sur leurs projections et leurs envies. On aboutit par la suite à un plan de développement collectif et aussi individuel. C’est du talent management.

Comment résumerais-tu ta vision du conseil ?

Avec mes clients, je me place comme un partenaire, et non un prestataire afin d’accompagner le client dans une démarche d’écoute et de questionnement. Mon rôle est finalement de mettre ma réflexion personnelle au service d’une entreprise grâce à des techniques d’animation collectives ou d’accompagnement individuel par exemple.

Un exemple de missions qui incarnent cette vision ?

Dans le cadre d’une transformation, j’ai accompagné une entreprise du secteur bancaire dans son évolution vers une méthode agile comprenant la suppression de deux strates hiérarchiques au sein de ses services.


"Je suis intervenue au moment du recrutement interne des leaders, en matière d’accompagnement de ces leaders également."

Enfin, j’ai accompagné les autres candidats afin de les soutenir dans la définition de leurs nouveaux projets professionnels.

J’accompagne une autre filiale qui travaille sur la mise en place d’un parcours de carrière, pour les collaborateurs qui désirent exercer une fonction dénuée de responsabilité managériale, afin de développer la filière expertise au sein de l’entreprise. Jusqu’à présent, ces parcours se développent beaucoup plus dans les secteurs industriels et techniques. Pourtant, il s’agit d’une démarche très actuelle qui met en exergue la naissance de nouveaux enjeux de carrière découlant de l’aplanissement des strates hiérarchiques de la méthode agile.

Profil de Aude Chrétien