Retour
We'll. Le blog

« La Confiance », par Elisabeth Viola (Caisse des Dépôts et Consignations) pour We’ll

Scroll pour découvrir

Et si la confiance avait été la grande oubliée de notre modernité ? Alors que l'opinion publique se fait de plus en plus en plus exigeante en matière de transparence, force est de constater que l'ère de la confiance aurait laissé place à l'ère du contrôle.

En somme, cette valeur, devenue galvaudée, ne pourrait être placée au cœur des relations, qu'elles soient politiques, économiques ou humaines. Et d'entendre régulièrement des discours entendus sur la restauration d'une confiance brisée.

Alors, avant de se lancer dans de grands discours ou de longues litanies, prenons quelques instants pour remotiver cette valeur. Qu'est ce que la confiance ? Et bien c'est à la fois un hommage et un pari. C'est un hommage à l'intelligence des hommes et des femmes, à leur capacité d'expression et de créativité. Et c'est un pari, un pari qui place la bienveillance au cœur des rapports humains et qui fait de l'individu le levier d'une croissance pérenne.

Cette notion de temporalité est pour moi décisive, et ce à une époque faite d'accélérations et de ruptures profondes. A ce titre, l'histoire de la Caisse des dépôts ne peut que nous servir de modèle de société, un modèle où les décisions ne reposeraient pas sur l'expression d'un rapport de force, mais sur une relation de confiance mutuelle.

Notre ambition, c'est de contribuer à la fondation d'un environnement économique et politique favorable, où cohabitent les intérêts privés et publics, et ce au service de l'intérêt général.

Pour nous, parler de confiance est donc une évidence qui nous engage. Elle nous engage vis-à-vis de notre écosystème, elle nous engage vis-à-vis des citoyens, mais elle nous engage également vis-à-vis de nous-mêmes et de nos équipes. Il s'agit bel et bien d'aligner notre philosophie sur notre réalité et de proposer non pas un postulat, mais une véritable expérience humaine. Une expérience dans laquelle l'individu peut exprimer pleinement sa singularité, sa personnalité et s'emparer de projets, les faire vivre, le tout au service de l'intérêt commun.

Et à ce titre, le rôle du manager est fondamental, au sens où il doit devenir un pilote stratégique, facilitateur de l'innovation et garant de la mise en oeuvre. Et pour ce faire, il faut lui donner les moyens d'agir et d'exprimer son intelligence, avec bienveillance, en donnant le droit à l'erreur mais en responsabilisant. Oser la confiance, c'est oser la réussite. C'est permettre à chacun de prendre son rôle dans l'entreprise et de devenir acteur de sa propre transformation.

La confiance ne se décrète pas, elle se construit. Les lignes bougent, il était temps.

Elisabeth Viola,
Directrice Direction des clientèles bancaires - Caisse des dépôts et consignations.

Plus d'informations sur We'll

Extrait du livre "We are the People", publié par We'll en janvier 2018.